Alternants, ne commettez pas ces erreurs en entreprise

Lorsqu’on choisit de préparer un BTS en alternance, qu’il s’agisse d’un BTS MUC ou d’une autre formation, cela signifie qu’en plus d’une école, on intègre aussi une entreprise la moitié du temps. L’intérêt sera de mettre en application les connaissances théoriques apprises et d’acquérir des compétences professionnelles.

Les étudiants seront pour la plupart confrontés à un univers professionnel pour la première fois. Il faut donc au départ faire preuve d’une certaine adaptabilité face aux nouveautés mais à terme, l’expérience est riche et valorisante. Découvrez pourquoi il est intéressant de devenir alternant dans cet article.

Nous allons voir ici qu’il y a certaines règles à respecter pour se targuer d’être un alternant modèle !

Savoir rester discret, tout en s’imposant

Occuper un poste en alternance ne donne évidemment pas plus de liberté qu’occuper un poste en CDD ou CDI. L’étudiant est un salarié à part entière et doit donc suivre les mêmes règles que celles imposées aux autres collaborateurs de l’entreprise. Cependant, en tant que nouveau collaborateur il faudra tout d’abord observer et écouter.

Cependant, même si le statut d’alternant demande de s’adapter, il ne faut pas non plus être trop effacé. Proposer, partager, débattre et argumenter sont des comportements favorables pour être pris au sérieux. Un étudiant qui reste trop en marge, ne se verra sans doute pas confier de missions palpitantes. En revanche, si l’étudiant se montre enthousiaste, volontaire, motivé, qu’il pose des questions… il pourra rapidement suivre des projets qui nécessitent une implication  supplémentaire et une réelle réflexion de sa part.

Être ponctuel et respectueux

Intégrer le monde professionnel est un enjeu pour l’étudiant d’aujourd’hui, qui doit pouvoir se projeter comme salarié de demain. Une société qui fait appel à un alternant, peut avoir de vrai besoins à long terme et envisager l’embauche de l’alternant après l’obtention du BTS MUC.

Mais pour qu’une entreprise veuille embaucher une personne qu’elle a formée, elle doit être convaincu que l’alternant est un élément moteur pour l’équipe. Cette image positive doit donc se gagner et cela passe par la ponctualité, la rigueur, l’écoute, l’implication, le respect des délais, l’apprentissage de ses erreurs (car l’erreur est humaine) ainsi que par le respect des autres collaborateurs et de l’entreprise en général.

Être disponible

Pour se démarquer de la plupart des alternants, il ne faut pas hésiter à se montrer disponible. Si les missions en cours nécessitent la présence d’une personne supplémentaire alors restez apporter votre aide. Ce geste sera reconnu par votre tuteur et par l’ensemble de vos collègues. Même si les horaires sont à respecter (si vous avez un contrat de 35 heures, vous n’allez pas faire 50 heures !), votre compréhension des enjeux de l’entreprise va vous permettre de savoir quand rester quelques heures supplémentaires.

Quant aux arrêts maladies, il faut les limiter (sauf inévitables) et ne pas réclamer un jour de congé toutes les semaines. Être volontaire et intéressé par ce qui se passe dans l’environnement professionnel, sont des qualités clefs qui vont vous permettre d’être respecté et apprécié. Cette attitude va encourager votre hiérarchie à envisager votre embauche, si bien sûr vous avez été efficace dans le travail confié.

 

A retenir que s’il faut parfois faire des quarts d’heures supplémentaires, il ne faut pas pour autant accepter à chaque fois. L’employeur doit comprendre les impératifs de chacun et respecter les horaires prévus dans le contrat de travail. Pour toute interrogation quant à votre situation d’alternant et plus largement de salarié, le site du service-public est la réponse.

Les étudiants qui se dirigent vers un BTS MUC en alternance ont donc, grâce à cet article, quelques repères sur l’attitude à adopter en entreprise.

Leave a Comment: