Comment financer ses études : les aides privées / le cumul travail-études

Le coût des études supérieures peut être difficile à assumer pour les étudiants et leur famille. Que ce soit pour un BTS Management des Unités Commerciales ou pour une autre filière, différentes aides et possibilités de financements existent. Nous avons vu dans l’article précédent les aides publiques, voyons ici les aides privées et le cumul travail-études.

 

Les aides privées

Si vous n’êtes pas en mesure de profiter des aides publiques, peut-être pouvez-vous prétendre à des aides privées. Celles-ci peuvent aussi venir en complément des aides publiques, rassurez-vous. Il s’agit de :

  • Les fondations des grandes écoles accordent parfois des aides financières aux étudiants boursiers. Ainsi, ils peuvent bénéficier d’exonérations totales ou partielles pour les frais de concours et d’inscription.
  • Le sponsoring permet à un étudiant de faire financer sa scolarité par une entreprise du réseau de l’école de commerce ou d’ingénieurs et s’engage, en contrepartie, à travailler dans l’entreprise qui l’a parrainée.
  • Le crowdfunding est une solution de financement nouvelle. Le principe est simple, vous déposez une présentation de votre projet universitaire sur des sites spécialisés comme StudentBackr, What if Community ou EdukLab et proposez des contreparties aux personnes qui accepteront de vous aider à financer votre projet. Si l’efficacité du crowdfunding est encore à prouver dans ce cadre, il est une alternative à tenter.
  • Le prêt étudiant garanti par l’État s’adresse aux moins de 28 ans et permet d’obtenir jusqu’à 15000€ à un taux d’intérêt raisonnable. Aucune condition de ressources n’est exigée et la caution parentale n’est pas nécessaire pour pouvoir en bénéficier (voir sur cette page).

 

Le cumul travail – études

Si vous ne pouvez pas bénéficier des aides et que vous ne désirez pas souscrire un prêt étudiant garanti par l’Etat, reste la possibilité de cumuler études et travail salarié. La majorité des formations permet aux étudiants de cumuler les études supérieures et un emploi. Cela peut se faire dans deux cadres :

  • L’alternance est une opportunité d’obtenir de l’expérience professionnelle et de mettre en application ce que vous apprenez lors de votre formation. Bien évidemment, puisqu’il s’agit d’un emploi, vous êtes rémunéré. Voilà donc un bon moyen de financer ses études tout en se créant un joli CV.
  • Le job étudiant est un travail alimentaire qui vous permettra de financer vos études et d’avoir une première expérience professionnelle. Pas sûr toutefois que celle-ci apporte une réelle valeur ajoutée à votre CV. L’avantage sera toutefois que vous pourrez rechercher un contrat de la durée hebdomadaire que vous souhaitez et proposant des horaires de travail adaptés à votre emploi du temps universitaire.

 

Leave a Comment: