Les difficultés rencontrées par un étudiant en BTS MUC par alternance

L’alternance est généralement mentionnée comme étant une solution pour la formation et l’intégration professionnelle des jeunes. Pourtant, la charge de travail est l’une des principales difficultés du BTS MUC en alternance. Il faut en effet cumuler travail professionnel et travail scolaire.

Jongler entre deux vies

L’alternance n’est pas une formation simple, car elle combine théorie et pratique. Dans tous les cas, elle est bien plus attrayante qu’une formation purement scolaire, puisqu’elle permet l’immersion au cœur du monde professionnel.

Mais cela suppose de l’étudiant qu’il gère une sorte de double vie et de double agenda, celui des cours et celui du travail. Aucun des deux volets ne peut être négligé, car chacun contribue à la réussite de l’examen. Un alternant doit posséder les mêmes connaissances qu’un étudiant en formation initiale, en effet le programme est le même.

 

Témoignage d’Arthur Mabe, alternant dans la grande distribution

Arthur Mabe a 21 ans, il prépare une Licence professionnelle commerce, avec une spécialisation pour la distribution (Distech). Il est en apprentissage chez Carrefour, à Carré-Sénart. Il a démarré dans la grande distribution, lors de son BTS MUC par alternance. Bien qu’il reste encore étudiant, c’est aujourd’hui un acteur professionnel efficace grâce à l’alternance qui lui a permis de mettre directement en application en magasin ce qu’il étudie en cours.

Il a ainsi eu la possibilité de mettre en place des opérations commerciales et de communication élaborées. Avec par exemple des opérations de promotion en magasin et des enquêtes sur le comportement d’achat des clients… Les données récoltées peuvent ensuite servir à améliorer le processus de vente et participer à l’atteinte des objectifs commerciaux.

Arthur raconte que le nombre d’heure de cours en alternance est le même qu’en formation initiale, mais la cadence est elle, totalement différente et plus appuyée. Au commencement, il a rencontré des difficultés pour trouver sa place au sein d’un groupe. Un alternant n’est ni un stagiaire ni un salarié attitré, même s’il se voit confier des missions importantes. Arthur a donc été encadré par un tuteur, ce qui est obligatoire. Mais ce tuteur n’était pas à sa disposition autant qu’il l’aurait souhaité. Il faut trouver un juste milieu entre demander de l’aide trop souvent et être autonome, sachant que quand quelque chose n’est pas clair il faut redemander même si cela agace le tuteur !

Pour retrouver d’autres témoignages d’étudiants, suivez ce lien.

 

Des difficultés surmontables

L’alternance n’est donc pas de tout repos. Elle représente du travail intensif et un engagement personnel important. Mais un étudiant issu d’un cursus en alternance a rarement des difficultés à trouver un emploi à la suite de ses études.

Les employeurs savent que l’alternance est formatrice et que l’étudiant a du faire preuve de motivation et de persévérance pour parvenir à ses fins. Ainsi, bien que cet article présente les difficultés, l’équipe de Mon-BTSMUC vous encourage à suivre votre parcours en alternance.

Découvrez concrètement l’ensemble des modalités de ce système.

 

Leave a Comment:

1 comment
Christine says 09/04/2014

Dur dur l’alternance, oui peut etre un peu mais franchement ca permet d’etre autonome rapidement et de se faire une place dans le monde du travail. La plupart des étudiants sont engagés à l’obtention de leur diplome.

Reply
Add Your Reply