Gestion des stocks et approvisionnements

Gestion des stocks et approvisionnements

Découvrez quelques points essentiels à retenir pour le chapitre : gestion des stocks et approvisionnements.

Stock :

Biens qui peuvent être vendus directement ou intervenir dans le processus de production. Il permet d’anticiper (hausse de la demande), variation des délais de réapprovisionnement… mais est aussi générateur de coûts pour l’entreprise.

Valorisation du stock par la méthode du coût moyen unitaire pondéré

CMUP = (Stock initial en valeur + achats de stock en valeur) / (Stock initial en quantité + achats de stock en quantité).

Valorisation du stock par la méthode du premier entré – premier sorti (PEPS)

Les stocks les plus anciens anciens sont vendus en premier premier et valorisés à leur coût d’entrée.

– Le stock entraîne un coût : de possession (frais financiers + frais détention du stock), 2N, avec T (coût de possession obtenu en divisant le coût total des frais divisé par le stock moyen CP= (T*C)/), C (consommation de la période) et N (nombre de commandes sur la période), de passation (frais engendré par le passage de la commande), coût total de gestion (coût de possession + passation).

gestion des stocks bts muc

Les niveaux de stock à connaître

  • stock minimum (plancher à ne pas dépasser pour satisfaire la demande normale sous peine d’être en rupture)
  • stock de sécurité (pour faire face aux variations de la demande, hausse soudaine…)
  • stock d’alerte (stock à partir duquel il faut passer une commande pour ne pas être en rupture, égal à stock minimum + stock de sécurité)
  • stock moyen (moyenne entre le stock initial et le stock final sur une période donnée) SM = (stock initial + stock final) / 2* N, avec N (nombre de commandes sur la période).

Pour une demande client qui reste régulière, on peut calculer la quantité optimale à commander (Q) et le nombre de commandes associé (N) : Q= racine carrée [(2*C*P) / (U*T)]

N= C / Q

avec C (consommation de la période, sur une année par exemple), P (coût de passation d’une commande), U (prix unitaire du produit stocké) et T (coût de possession du stock).

Gestion des stocks :

Il est possible d’appliquer la méthode 20-80. Bien souvent environ 20% des produits représentent 80% des achats de stocks, contrôle précis des coûts et délais d’approvisionnement pour ces références. Au contraire, 80% des produits représentent uniquement 20% des achats de stocks, ces références seront suivies avec moins d’attention.

Le contrôle des stocks :

  • la démarque (différence entre les quantités physiques et théoriques), avec la démarque connue (casse, vols, marchandises invendables) et la démarque inconnue (erreurs en caisse, vols non identifiés…),
  • rotation du stock (vitesse de renouvellement des marchandises en stock, calculée en nombre de jours) R= (stock moyen*360) / (stock initial + achats HT – stock final).

– L’objectif est de vendre le stock avant qu’il ne soit payé au fournisseur. Il faut dans l’idéal donc avoir une rotation rapide du stock et des délais de paiement importants aux fournisseurs (60 jours si accord en l’unité commerciale et le fournisseur).

Chapitre de la matière Gestion des Unités Commerciales.

Gestion des stocks et approvisionnements
Noter cette publication